5.3. Maladies

La santé du chanteur est l'objet de grandes exigences. Une personne qui choisit de chanter comme profession, doit toujours être en forme. L'infection respiratoire virale aiguë, la grippe, l'inflammation des amygdales (amygdalite), pharyngite, sinusite, les adénoïdes enflées, trachéite, bronchite, pneumonie, broncho-pneumonie - ces maladies sont pénibles pour ceux qui sont loin de l'art du chant, et pour chanteurs professionnels elle peuvent représenter une menace pour leur instrument.

L'explication de ces maladies est de nature exploratoire. Le but de ce chapitre est décrire les dangers qui peuvent attendre le chanteur qui utilise indûment son appareil vocal.

  • Rhinite (nez qui coule)
  • Pharyngite
  • Amygdalite
  • Laryngite
  • Trachéite
  • Bronchite
  • Sinusite maxillaire
  • Végétations adénoïdes

Rhinite (nez qui coule) est une inflammation de la muqueuse nasale. C'est la maladie la plus fréquente. Dans les premiers deux jours la voix est en ordre. Certains chanteurs disent même que les sensations de la résonnance sur le visage apparaissent plus clairs. Mais après un certain temps l'inflammation peut descendre en dessous de la muqueuse. Une muqueuse oedemateuse du pharynx et du larynx n'est pas utile pour le chant. Le chanteur et le public vont entendre un ton distinctif nasale, le timbre va changer en raison de résonnance dans le canal oropharyngé due à l'état de la muqueuse. Le développement de la maladie et de son traitement dépend du diagnostic, c'est le médecin qui va le prononcer. Qu'il suffise de dire que, après la récupération constatée par le médecin, le chanteur devrait visiter audiologiste et phoniatre, qui doivent donner la permission de recommencer le cours.

Pharyngite est une inflammation de la paroi postérieure du pharynx. Il y a des pharyngites aiguës et chroniques. La pharyngite aiguë est associée à la rhinite (inflammation de la membrane muqueuse du nez). Chanter avec une pharyngite est non seulement nuisible, mais aussi difficile, car la maladie change entièrement et violemment l'état de la muqueuse qui tapisse le fond de la gorge. Elle se couvre de zones rougies et gonflées de raids purulentes, les follicules séparées se présentent comme des graines rouges, il y a un gonflement de la muqueuse, une hyperémie (augmentation du flux sanguin) de l'uvule, la personne a de température jusqu'à 37 à 37,5 C, elle a de la fièvre, la déglutition devient difficile et une conversation habituelle devient pénible (sans parler du chant). En outre, une pharyngite chronique est une maladie qui fait impossible de chanter professionnellement. La pharyngite chronique a plusieurs variétés: catarrhale, hypertrophique et atrophique. Le médecin décide du traitement, il faut seulement noter que le rinçage avec des moyens populaires - des compresses chaudes à base de plantes, inhalations, l'absence de charge pour la voix du chanteur, sera à faire dans le cas d'une pharyngite aiguë. Dans le cas d'une pharyngite chronique il est interdit de charger la voix, de manger des choses aigres et épicées, de fumer et de boire de l'alcool. Les médecins prescrivent des rinçages alcalins. Avec une pharyngite hypertrophique les médecins prescrivent des lubrifications de muqueuse du pharynx solution à 1-2% de nitrate d'argent, avec une atrophique - de la solution de Liougole.

Amygdalite est une inflammation des amygdales. Amygdalite aiguë a un autre nom - l'angine. Dans ce cas, les cavités affectées sont lavées avec la solution de FRC, de iode, du citral avec une seringue spéciale. Les médecins prescrivent des traitements par irradiation UV, la thérapie UHF, le traitement avec le dispositif "Vitiaz". L'angine provoque également un gonflement des ganglions lymphatiques. Une amygdalite chronique est marquée par une température subfébrile (près de 37 C). Si le traitement avec les médicaments ne s'avère pas efficace, on prescrit l'opération pour enlever les amygdales.

Laryngite est une inflammation du larynx. Elle est souvent accompagnée de la pharyngite. Voix rauque et éraillée, sa fatigue rapide sont des indicateurs de la maladie. Toutes les références médicales indiquent que chanter lors de la laryngite est une voie directe à la dysphonie. Il existe des laryngites aiguës et chroniques. Une laryngite aiguë peut se produire en parallèle avec les maladies respiratoires à la suite d'une surtension de voix, l'inhalation d'air contaminé par la poussière. En cas d'une laryngite aiguë la muqueuse gonfle et devient hyperémique. Une fermeture incomplète des cordes vocales aussi que leur épaississement, une toux sèche apparaît, puis elle devient une mouillée. Le diagnostic est défini par le médecin et c'est lui qui décide du traitement, qui comprend l'enlèvement de la charge sur la voix, la physiothérapie, les cautérisations. Des rinçages, compresses chaudes, bains de pieds, antitussifs, régime alimentaire sont également utiles.

Trachéite est une inflammation de muqueuse de la trachée. En cas d'une trachéite aiguë on a des raclements dans la gorge et derrière le sternum, une toux sèche, qui cause une profonde inhalation et un rire, le changement de la température ambiante (inhalation d'air froid à l'extérieur). Le guérissent se produit en une semaine ou deux. Le médecin prescrit de l'eau chaude alcaline, l'inhalation de vapeur, les piles antitussives et expectorantes. Trachéite peut également être aiguë ou chronique. Une trachéite chronique est associée le plus souvent avec une bronchite. La trachéite, cela dépend du stade de la maladie, ne peut guère influencer le processus de chant, mais il faut se rappeler que le travail de l'appareil vocal dans toute maladie inflammatoire, influencera tôt ou tard le fonctionnement des cordes vocales.

Bronchite est une inflammation de bronches avec une lésion primaire de la membrane muqueuse. La bronchite aiguë accompagne souvent l'infection respiratoire virale aiguë, la trachéite, la laryngite, la rhinopharyngite. La bronchite est une maladie à tel point grave qu'avec les premières signes, quand vous éprouvez une toux profonde prolongée, vous devez immédiatement consulter le médecin. Il suffirait de dire que les chanteurs ne doivent absolument pas chanter, car le chant avec la maladie conduira à une perte de la voix à long terme et aux maladies des cordes vocales.

Sinusite est une inflammation des sinus maxillaires. L'inflammation des sinus et leur inondation de masses purulentes privent le visage et la tête de résonance, des sensations douloureuses dans la tête rendent le processus de chant presque impossible, et dans la phase initiale changent la voix en ajoutant un son nasale puissant.

Végétations adénoïdes sont des grands changements suite au long processus inflammatoire dans les amygdales pharyngées. C'est le résultat de maladies infectieuses comme rhinite, laryngite, etc. Les amygdales pharyngées agrandies et enflammées provoquent de nombreux changements dans l'organisme, empêchent une respiration normale. Pour un chanteur cette maladie signifie l'arrêt des leçons de chant, il faut consulter le médecin jusqu'à ce qu'à la guérison.

<