4.9. Une fausse intonation

La position de la bouche pour chanter, le fonctionnement des mâchoires, de la langue, du voile du palais et de la gorge, raideur musculaire, l'articulation sont liés à la pureté de l'intonation. Incohérence dans toutes les parties du corps impliquées dans la phonation est la cause d'un ton mal, alors les enseignants ont raison en apprenant leurs élèves à développer harmonieusement à la fois le souffle et la résonance, le travail du larynx, la diction, le phrasé et la musicalité.

Une des raisons pourrait être le chant mal soutenu. Même si dans le secteur central du diapason de la voix l'élève a une intonation correcte, dans une tessiture plus haute son intonation devient impure. Par exemple, chez les sopranos la D4 nécessite l'ensemble des techniques indispensables et, surtout, une respiration profonde et un fort soutien, la possibilité de chanter en utilisant les sensations de résonance, rapprocher et couvrir le son.

L'intonation dans le chant peut devenir impure lors de transition d'une voyelle à l'autre. Pour éliminer cette cause, vous devez appliquer les exercices sur le nivellement de prononciation de sons différents.

En résultat d'un travail incorrect de la respiration, sans avoir les compétences suffisantes pour utiliser les sentiments résonateurs, s'il y a de certaines constrictions, le chanteur commence à chanter dans la position basse ce qui influence la pureté d'intonation.

La détonation se produit chez le chanteur s'il souffre de la phonastenie, étant l'un des principaux symptômes de mauvaise fonction des cordes vocales. Cela nécessite une surveillance médicale et l'absence de charge vocale.

Lors de l'examen ou de performance publique le chanteur qui chante proprement dans la classe, peut aussi commencer à perdre la pureté d'intonation. La raison en réside dans l'irritation, ce qui perturbe le travail normal de la respiration, et dans l'acoustique de la pièce étrangère, ce qui complique le contrôle des sensations musculaires. En conséquence, un chanteur inexpérimenté commence à chanter faux. Ce défaut peut être retiré par les explications et les démonstrations ainsi que par une telle formation des étudiants qui les apprend à gérer leur état neuro-psychologique avant le concert ou d'un examen.

Notez que les défauts sont rarement seuls, c'est pourquoi il est assez difficile d'en déterminer les causes.

En résumé, soulignons que le travail non coordonnée de toutes les parties du corps impliquées dans la vocalisation conduit à des écarts de la voix idéale, vers laquelle aspire l'étudiant. La bonne oreille du professeur de chant et une propre compréhension des problèmes de voix aideront à identifier la vraie cause du défaut et de trouver des moyens pour y remédier.

<