4.4. Les défauts de timbre: le ton nasal, le son noyé, le son "blanc"

Si le palais n'est pas suffisamment élevée, dans le nasopharynx un canal se forme dont la longueur est telle qu'il absorbe les fréquences d'environ 2000 Hz, et leur absence est perçue par l'oreille comme le son nasal. Pour éliminer ce défaut on doit intensifier le voile du palais. Une technique similaire peut être utilisé avec le son "blanc", c'est à dire un son formé trop proche. Il est utile dans ce cas de faire des exercices avec les voyelles sur l'ajout des consonnes K et D, qui sont formés dans la cavité pharyngienne. Le problème avec le son noyé peut être corrigé en faisant les exercices contenant une combinaison de consonnes proches et de voyelles, par exemple, NI ZI, ZÉ , DI etc.

<