4.1. Son guttural

Pendant le chant "avec la gorge" les cordes vocales éprouvent un spasme léger, elles perdent la capacité de vibration libre, les phases de fermeture et d'ouverture se produisent a un seul moment, la phase de fermeture peut même dépasser la phase d'ouverture. Chez les femmes le son guttural dans la voix de poitrine conduit à un ton aigu. S'il y a un "ton guttural" aux extrémités de l'étendue de voix, les hautes notes sont exempt de vibration, trop droites, pointues, comprimées, perçant. Chez les hommes ce défaut implique souvent l'utilisation d'un son ouvert sans couverture. Le ton "guttural" est également associé à une voix forcée. Il est très difficile de s'en débarrasser. La chose principale est d'en trouver la cause. Il arrive que ce défaut puisse être fixé par le travail sur la respiration, le renforcement et l'approfondissement du soutien. L'utilisation d'une attaque molle ou aspirée peut être une autre solution. Dans d'autres cas, c'est une voix trop couverte, alors il est indispensable de rejeter cette technique et d'établir un son plus ouvert, puis passer à la technique de l'ouverture plus haute.

<