3.1. La classification des voix féminines

  • Coloratura et lyrique-coloratura soprano
  • Soprano lyrique légère et forte
  • Soprano lyrico-dramatique et dramatique
  • Mezzo-soprano lyrique et dramatique
  • Contralto

Soprano

Cette catégorie inclut: coloratura et lyrique-coloratura soprano, soprano lyrique légère et forte, soprano lyrico-dramatique et dramatique

Coloratura et lyrique-coloratura soprano

(C et LC)

Ce sont les voix les plus aiguës des voix féminines, avec une tessiture (registre) comparable à celle du violon. En opéra, le rôle de l'héroïne est souvent chanté par une soprano, car sa voix haute et claire rappelle traditionnellement la féminité et la vertu. La tessiture habituelle de la soprano s'étend deux octaves au-dessus du do3 avec parfois quelques notes aiguës supplémentaires. La soprano " colorature " : capable de faire des vocalises extrêmement rapides et de monter dans les extrêmes aigus du registre. Convient aux magiciennes, aux poupées, aux personnages enchantés en lien avec le surnaturel et le monde des dieux. La soprano " lyrique " : la couleur est claire et expressive, s'adapte aux personnages des amoureuses, des jeunes filles.

Le répertoire:

- Reine de la Nuit - Mozart "La Flûte enchantée" (C);

- Gilda - Verdi "Rigoletto" (L-C);

- Juliette - Gounod "Roméo et Juliette" (C);

- Elvira - Bellini "I Puritani";

- Rosina - Rossini "Barbier de Séville" (maintenant - C);

- Hibou - Tom "Mignon";

- Violetta - Verdi "La Traviata" (maintenant - C);

- Lakmé - Delibes Lakmé "(C);

- Reine de Shemakha - Rimsky-Korsakov "Le Coq d'or" (C);

- Antonida - Glinka "Ivan Susanin" (L-C);

- Swan Princess - Rimsky-Korsakov "Le Conte du tsar Saltan" (L-C);

- Oksana - Rimsky-Korsakov "La nuit avant le Noël";

- Shahsanam - Glier "Shahsanam";

- Lioudmila - Glinka "Rouslan et Lioudmila" (L-C);

- Liouba Shevtsova - Meytus "Jeune Garde".

Pour ces voix de nombreuses chansons sont écrites, dont "C'est bien ici" de Rachmaninoff, "Le Rossignol" d'Aljab'ev, "Histoires de la forêt viennoise" de Strauss, "L'explosion de rire" d'Auber, ainsi que les vocalises de Rachmaninov, Glière, Rakov.

Chanteuses: Antonina Nezhdanova (L-C), Valeria Barssova (R), Milica Korjus (K), Gohar Gasparyan (K), Alla Solenkova (K), Bella Rudenko, Galina Oleynichenko, Eugenie Miroshnichenko, Kettlin Bataille (K), Montserrat Caballé (L-C), J. Sutherland (L-C).

Soprano lyrique léger (LL) et soprano lyrique forte (LF)

Ce sont aussi les voix dite légères avec un timbre chaud, mais avec une mobilité moins sévère. Le diapason: C4-C6 avec la quartile inférieure convaincante dans ses tons.

Le milieu du diapason: F4-G5 . Pour eux on écrit les parties d'héroïnes qui ont le pouvoir, réservées à montrer leurs émotions.

Répertoire lyrique:

- Michaela - Bizet "Carmen" (LL);

- Marguerite - Gounod "Faust" (LF);

- Desdemona - Verdi "Otello" (LF);

- Elsa - Wagner "Lohengrin" (LF);

- Mimi - Puccini "La Bohème" (LL);

- Cio-Cio-San - Puccini "Madame Butterfly" (LF);

- Parasya - Mussorgsky "La foire de Sorotchintsy";

- Martha - Rimsky-Korsakov "La fiancée du tsar" (LF);

- Volkhov - Rimsky-Korsakov "Sadko" (LF);

- Iolanta - Tchaïkovski "Iolanta" (LF);

- Tatiana - Tchaïkovski "Eugène Onéguine" (LF);

- Prilep - Tchaikovsky "Pique Dame" (LF).

En passant, il faut noter que la parie de Marfa est d'habitude interprétée par le soprano plus léger, et celle de Tatiana par un soprano fort ou lyrico-dramatique.

Interprètes: M.Kouznetsova, E.Tsvetkova, Renata Scotto, Maria Bieshu, Mirella Freni, Tamara Milachkina.

Soprano lyrique dramatique (LD) et soprano dramatique (D)

Soprano dramatique est une voix forte, puissante, ayant plus de contenu sur le diapason entier. Il s'agit peut-être de la voix la plus riche de soprano en fonctionnalités, qui a des contrastes marqués entre piano et forte, qui possède également les couleurs lyriques et dramatiques. Soprano lyrique dramatique et dramatique ont le même diapason que les types précédents, mais une plus riche variété de timbre et une plus grande variation dynamique dans le quintile inférieur, dans le registre mixte et celui de la tête. En outre, le son thoracique de ces voix est préservée jusqu'à des notes plus élevées. Le diapason; Gamme: C4-C6, le milieu: F4-G5. Soprano lyrique dramatique peut prendre les parties du plan lyrique aussi que dramatique, en soulignant dans le caractère des caractéristiques que le timbre permet de décrire. Dans les opéras pour ces voix sont créées les héroïnes pleines de passion, de la tromperie, débordant des sentiments forts, on peut dire, des fortes personnalités.

Répertoire lyrique:

- Turandot - Puccini "Turandot" (D);

- Aida - Verdi "Otello" (LD);

- Santuzza - Mascagni "Cavalleria Rusticana" (LD);

- Tosca - Puccini "Tosca" (LC, LD);

- Gorislava - Glinka "Rouslan et Lioudmila" (LD);

- Yaroslavna - Borodine "Prince Igor" (LD);

- Natasha - Dargomyzhsky "Mermaid" (LD);

- Lisa - Tchaïkovski "Pique Dame" (LC, LD);

- Kuma - Tchaikovsky "Enchanteresse" (LD);

- Katerina - Chostakovitch - "Katerina Ismailova" (LD).

Parfois les chanteuses soprano lyriques dramatiques et dramatiques interprètent des images de femmes plus âgées, parfois - caractéristiques et comiques.

Ces voix ne sont pas assez répandues dans la vie courante. Une des raisons de la baisse spectaculaire du nombre de voix dramatiques est peut être la hausse toujours plus forte de la modalité des orchestres (de 424 vibrations en 1858 jusqu'à 440 cycles a nos jours).

Les propriétaires de ces types de votes: Maria Callas (D), Ryan Kabayvanska (LD), Feliia Litvin (L), Galina Vishnevskaya (LD), Natalia Troitskaia (D), Lioubov Kazarnovskaia (D), Elena Ivanova (LD), Galina Gortchakova ( LD), Jessie Norman (L), Eva Marton (D), Teresa Stratas (LD), Lydia Abramova (LD).

Mezzo soprano lyrique (LMS) et dramatique (DMS):

Également appelé mezzo, c'est la voix féminine de timbre moyen, dont la tessiture se compare à celle du hautbois. La chanteuse mezzo possède une voix plus grave et chaleureuse que la soprano. Les compositeurs d'opéra ont souvent recours aux mezzos pour personnifier les rôles de femmes matures, de mères, de traîtresses, d'héroïnes séduisantes, et parfois même de jeunes garçons (comme Hansel). Sa tessiture s'étend le plus souvent du la2 au la4.

Répertoire lyrique:

- Pauline - Tchaikovsky "Pique Dame" (LMS);

- Carmen - Bizet "Carmen" (LMS);

- Milovzor - Tchaikovsky "Pique Dame" (LMS);

- Printemps - Rimsky-Korsakov "Fille de neige" (LMS);

- Hunnah - Rimsky-Korsakov "Nuit de mai";

- Jeanne d'Arc - Tchaïkovski "La Pucelle d'Orléans" (LMS);

- Cendrillon - Rossini "Cendrillon" (LMS);

- Siebel - Gounod "Faust" (LMS);

- Cherubino - Mozart "Noces de Figaro" (LMS);

- Azucena - Verdi "Il Trovatore" (DMC);

- Rogneda - Serov "Rogneda" (DMC);

- Marfa - Mussorgsky "Khovanshchina" (LMS);

- Lyubasha - Rimsky-Korsakov "La fiancée du tsar";

- Lubava - Rimsky-Korsakov "Sadko".

Interprètes: Nadejda Obukhova, Vera Davydova, Zara Doloukhanova, Irina Arkhipova, Elena Obraztsova, Tamara Siniavskaia, Olga Borodina, Lioudmila Simonova, Teresa Berganza, Cecilia Bartoli (mezzo-soprano colorature).

Contralto

La plus grave et la plus rare des voix féminines, sa tessiture est comparable à celle de la clarinette. On confie souvent au contralto les rôles de femmes plus âgées ou des rôles très particuliers (sorcières, gitanes). La voix de contralto s'étend le plus souvent du fa2 au fa4. A notre époque on remplace les contraltos par les mezzo-sopranos.

Répertoire lyrique:

- Ulrike - Verdi "Un bal masqué";

- Vania - Glinka "Ivan Soussanine";

- Ratmir - Glinka "Rouslan et Lioudmila";

- Nejat - Rimsky-Korsakov "Sadko";

- Konchakovna - Borodine "Le Prince Igor".

Chanteuses: Raisa Kotova, Martha Pontryagina, Kathleen Ferrier, Biljana Kovacs (Monténégro).

<