1.3.3 Les muscles du larynx

Illustration 9. Les muscles du larynx (vue d'arrière)

Les principaux muscles du larynx sont divisés en deux groupes:

I -les muscles externes qui le relient aux structures anatomiques voisines et qui sont indirectement impliqués dans le processus de la phonation, ils déplacent le larynx dans son ensemble;

II - les muscles internes, directement impliqués dans les fonctions du larynx dans le processus du chant, ils changent l'emplacement des cartilages par rapport à l'autres.

Les principaux muscles du larynx internes qui contrôlent le processus de chant, sont jumelés crico-thyroïde qui empaillent les cartilages correspondants du larynx d'en haut; des muscles thyro-aryténoïdien inhérents dans les cordes vocales; interaryténoïdes; crico-aryténoïdiens etc. Tous ces cartilages sont attachés les uns aux autres d'une façon flexible.

Chez les enfants, le squelette cartilagineux du larynx dans sa composition ne diffère de celui chez les adultes que par une plus grande flexibilité et une plus petite taille. Les plaques du cartilage thyroïde dans le larynx infantile sont reliées par un angle plus obtus, de sorte qu'il est plus arrondi que chez l'adulte.

Parmi les muscles de l'appareil vocal on peut citer les suivants:

- le muscle vocal qui, outre relâcher des cordes vocales, intervient dans la réduction de la glotte et se trouve à l'intérieur des cordes vocales, à partir de la surface interne du cartilage thyroïde et est attaché au processus vocal et au cartilage aryténoïde;

- muscle thyro-aryténoïdien qui commence à la surface interne du cartilage thyroïde et est fixé à la surface antéro-externe du cartilage aryténoïde;

2) les muscles qui plient les cordes vocales:

-muscle crico-thyroïdien qui pend le cartilage thyroïde en avant, l'éloignant du cartilage aryténoïde. Situé sur la surface antéro-externe du larynx, le muscle commence à partir du cartilage cricoïde et est attaché au bord inférieur du cartilage thyroïde;

3) ceux qui font réduire la glotte:

-le muscle latéral crico-aryténoïdien qui tire le cartilage aryténoïde sur le côté, réunissant les processus vocaux des cartilages aryténoïdes. Le muscle commence sur la surface latérale du cartilage cricoïde et est fixé a l'appendice musculaire du cartilage aryténoïde;

-muscle aryténoïdien transversal qui fait s'approcher les cartilages aryténoïdes en s'étendant entre leurs surfaces en arrière;

4) les muscles qui étendent la glotte:

-le muscle crico-aryténoïdien en arrière qui fait tourner le cartilage aryténoïde, en écartant les processus des cartilages aryténoïdes. Le point initial du muscle se trouve sur la surface arrière du cartilage cricoïde, et le lieu de l'attachement se trouve sur l'appendice musculaire du cartilage aryténoïde.

-la muqueuse du larynx est reliée au cartilage du larynx par membrane élastique fibreux. La muqueuse (sauf les cordes vocales) est couverte d'épithélium cilié prismatique de plusieurs couches. Les replis muqueux forment les plis vestibulaires supérieurs et une paire de cordes vocales. Le sillon entre la corde vocale et le pli vestibulaire s'appelle le ventricule du larynx et l'espace entre les cordes vocales est la glotte. Avec la réduction du larynx le volume de la glotte change ce qui, à son tour, modifie la hauteur du son qui passe avec l'air à travers le larynx. La zone des cordes vocales, de l'arrière du cartilage épiglottale et de la surface interne du cartilage aryténoïde est couverte d'épithélium pavimenteux stratifié non-racorni. Dans la muqueuse, à l'exception des bords des cordes vocales, se trouve un grand nombre de conduits des glandes du larynx.

Illustration 9. Les muscles du larynx (vue d'arrière)

  1. uvule;
  2. amygdale palatine;
  3. base de la langue;
  4. épiglottis;
  5. pliage latérale de la membrane muqueuse;
  6. muscle ary-épiglottique;
  7. muscle aryténoïde transverse;
  8. cartilage thyroïde;
  9. cricoïde;
  10. muscle crico - aryténoïde;
  11. paroi membraneux de la trachée
<