1.1 Base physiologique du chant

La structure et le fonctionnement de l'appareil vocal pendant la phonation font la base physiologique du chant. L'appareil de phonation humain est un concept anatomique complexe qui comprend le système respiratoire dans tout le tractus respiratoire. Le mécanisme principal de cette fonction c'est l'échange gazeux, sur lequel toutes les autres fonctions de l'organisme se reposent.

Au cours de phylogenèse grâce à des systèmes spéciaux musculaires dans les voies respiratoires supérieures il est devenu possible d'effectuer la fonction innée de l'organisme, celle de protection. Cette fonction entre en force généralement dans des conditions extrêmes, quand un organisme vivant se retrouve dans un environnement hostile. Le sphincter du larynx se ferme automatiquement pour protéger le système respiratoire interne contre la pénétration de gaz nocifs.

À la suite de développement et d'amélioration du système biologique de l'homme, son système respiratoire a acquiert une autre fonction importante sociale dans la parole et le chant, celle vocale.

En somme, l'appareil vocal peut être représenté comme un système unique de trois composants: un appareil respiratoire, le larynx et l'appareil articulatoire. En termes de physiologie et de phoniatrie moderne et ces composants sont traités comme des trois sous-systèmes:

  • énergétique (les poumons, les bronches, la trachée, les muscles inspiratoires et expiratoires);
  • générateur (le larynx avec les cordes vocales);
  • résonateur (système d'articulation épiglottale, comprenant le vestibule du larynx, le pharynx, la cavité buccale et le nez et les sinus paranasaux).

Tous les trois parties de l'appareil vocal travaillent dans les conditions naturelle de manière harmonieuse et strictement coordonnée grâce a l'énervation produite par l'activité nerveuse supérieure (dans le cortex cérébral).

Entre toutes les parties du système, il existe une relation réflexe: lorsque le système respiratoire est activé, par exemple, cela sera reflétée dans le travail des organes de l'articulation, et vice versa. Pour utiliser cette relation correctement, il est nécessaire de bien comprendre les biomécanismes de la production sonore dans le chant, conformément à la tessiture, au type de voyelle, à la dynamique et au contenu émotionnel de l'image artistique.

La base matérielle de la voix est l'air. Sans air la production du son de impossible. Cette condition est la base de l'appareil auditif humain. L'air expiré des poumons se déplace sous la pression des muscles dans la voie respiratoire et est envoyé comme un jet d'air au larynx, d'où le son provient.

En passant par le système épiglottique de résonance-articulation, le son est soumis à un traitement acoustique, une sorte de filtrage. Par conséquent, en chantant le son sortant de la bouche est très différente de sa source originelle dans les cordes vocales.